Irène Moreau d'Escrières

Née en Algérie, Irène Moreau d’Escrières a suivi des études de Lettres et de Philosophie à Aix-en-Provence. La Société des Poètes et Artistes de France (S.P.A.F.) de Marseille lui décerne le Prix Georgette Verneuil, diplôme d’Honneur de Poésie en 1970, pour Lettres à Vincent, poèmes à Dieu. En 1977, professeur de Lettres aux Antilles, elle continue à écrire dans le plus strict anonymat. De retour en France, elle publie en 1982 son premier recueil de poèmes, Abyssales, à La Pensée Universelle (réédité aux Éditions Encre Rouge en 2020). Tahiti, où elle est installée de 1986 à 2002, continue à inspirer sa plume. De retour en France, elle fait publier romans, nouvelles et récits de voyages. Plusieurs prix de Poésie ont couronné dernièrement son œuvre. Émerveillements a reçu le Prix Claude ROY de poésie 2018 à la Société des Poètes Français (S.P.F.). Publiés aux Éditions Encre Rouge, 58 Haïkus a reçu le Prix du Haïku 2019 au Grand Prix International Charles LE QUINTREC (Société des Auteurs et Poètes de la Francophonie), suivi de Enchantements, lauréat du Prix Jean GIONO de Poésie, S.P.F. 2019. Ravissements, suivi de Éloge du Confinement obtient le Prix Jacques VIESVIL à la SPF en 2020, et décerne un Diplôme d’Honneur au recueil Au clair d’avril ou Éloge de la Pauvreté en 2021. Tous ces poèmes sont édités aux Éditions Encre Rouge.

1 2