Romain VIGNIER-NEVE

Romain Viginier-Neve écrit des nouvelles, de la poésie, des romans et d’autres formes plus hybrides, comme celles liées aux contraintes oulipiennes. L’humour est souvent en fil rouge de ses écrits. Il s’intéresse également à l’univers des arts plastiques.
En 2019-2020, il a obtenu un diplôme d’écriture créative à l’université de Cergy-Pontoise. Dans ce cadre, en février 2020, il a effectué une marche de quelques jours le long de la ligne de démarcation. Au-delà du « voyage en écriture » et de la confrontation au réel, c’est bien la volonté de voir ce qu’il en reste géographiquement et dans les esprits qui l’a motivé. Voyageur en sciences sociales, en histoire, en sociologie, en géographie…tous ces aspects sont apparus au fil de l’eau du Cher, puisque c’est cette rivière qu’il a choisi de longer pour ce projet. Particularité de ce périple : il a utilisé un rouleau de papier-peint comme support d’écriture pour raconter ce voyage dans le temps. Là aussi, l’écriture et les arts plastiques se sont entremêlés.
Après avoir participé à de nombreux ateliers d’écriture et s’être formé dans le cadre d’un module à l’université de Montpellier, il en anime à son tour sur des thèmes variés.
A la suite de plusieurs ouvrages collectifs, Le confinement, vue d’en haut est son premier livre publié.

Voici le seul résultat