Les filles de Wakefield, tome 1 : Carole-Anne de Stéphanie Perreault et Dominique Simon

 
Noté 5.00 sur 5 basé sur 4 notations client
(4 avis client)

16.00

Les filles de Wakefield, tome 1 : Carole-Anne de Stéphanie Perreault et Dominique Simon

À la fin du XIXe siècle, le village de Wakefield, au Québec, dort paisiblement sous son manteau de neige. Bravant le vent et le froid, un nouvel arrivant, Jean Landry, vient s’installer. On le fuit et sa terre est en ruines ; il ne comprend rien à ce qui lui arrive. Une nuit, son sort vient à changer alors qu’il se porte au secours de sa voisine, la Providence, mère de Carole-Anne et d’Esther. Rebaptisé Sainte-Croix, il se trace un chemin dans le cœur des Providence, particulièrement dans celui de la jolie et avenante Carole-Anne. Alors que chacun croit avoir trouvé en lui un ami, un fils, un frère, un fiancé, Sainte-Croix doit retourner pour une dernière saison dans les bois. Or, son retour se fait de plus en plus tardif et les filles de Wakefield doivent combler l’attente… Leur reviendra-t-il ?

Catégories : , Étiquettes : ,

Description

Genre : Roman

EAN 13 : 9782377891962

Format : 133 x 203 mm

Nbre de pages : 164

Parution : Avril 2019

4 avis pour Les filles de Wakefield, tome 1 : Carole-Anne de Stéphanie Perreault et Dominique Simon

  1. Note 5 sur 5

    Stephanie Perreault

    « Stéphanie Perreault sait capturer avec justesse tout un art de vivre. Elle ne se contente pas de vous décrire des lieux, des personnages de fiction à qui il arrive les aléas ordinaires d’une vie de famille. Elle raconte des atmosphères, des émotions, des traditions. Les dialogues restituent l’accent québécois et ses expressions qui ne manquent pas de charme pour la Française que je suis, si bien qu’en lisant, on se surprend à entendre les personnages parler. » – Serial Lectrice

  2. Note 5 sur 5

    Stephanie Perreault

    « Je viens de terminer ce petit roman empreint de douceur et écrit avec une grande délicatesse. Stéphanie Perreault décrit très bien le travail que les hommes, au 19e siècle, abattaient pour survivre. L’entraide était primordiale pour tous ceux qui voulaient survivre l’hiver. Avec un langage très québécois, j’ai lu le livre d’un bout à l’autre sans m’arrêter. Stéphanie Perreault a réussi à me faire passer un très bon moment de lecture tout en me faisant voyager dans le passé ! Je vais attendre la suite avec impatience ! » – Céline Boisjoly, Les Mille et Une Pages de LM.

  3. Note 5 sur 5

    Stephanie Perreault

    REVUE DE PRESSE
    « Je tiens à dire que j’ai lu les deux tomes Les filles de Wakefield et que j’ai beaucoup aimé, je n’ai pas pu m’arrêter de lire de toute la journée. » – Marie-Eve DuSablon, chroniqueuse à Radio-Canada.

  4. Note 5 sur 5

    Stephanie Perreault

    « Stéphanie Perreault écrit bien. Elle écrit merveilleusement bien. » – Denis Gratton, chroniqueur pour le quotidien Le Droit.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez peut-être aussi…